Nokia souhaite lancer des applications locales au Sénégal

Déjà répandues en Afrique les applications mobiles ne tenaient jusqu’ici pas compte des spécificités locales, Nokia innove dans ce domaine et souhaite lancer des applications locales avec des contenus plus adaptés à la population.

Avec la majorité des smartphones conçus dans les pays occidentaux, les utilisateurs  en Afrique ne font qu’une utilisation limitée de leurs téléphones portables. En effet la plupart des applications ne répondent pas à leurs besoins locaux car elles ont été conçues pour répondre aux besoins de leurs pays de conception. Ainsi il n’y a que les applications à caractère ludique (jeux, réseaux sociaux, fonds d’écran ou sonneries) qui fonctionnent. D’autres  fonctions comme le GPS, les quotidiens d’informations ou les services pratiques comme les horaires de transports en commun ne marchent pas.

Dans sa nouvelle stratégie de diversification Nokia va désormais permettre aux détenteurs de la marque de recevoir les informations locales qui les intéressent par SMS depuis une plateforme et ceci de façon globale ou personnalisée.

Cette démarche trouve tout son intérêt, et devrait booster les ventes de smartphones Nokia qui  détient plus de 30% des parts de marché au Sénégal. La marque a d’ailleurs implanté son bureau régional pour l’Afrique de l’ouest dans la capitale sénégalaise. Cela constitue une grande étape dans la réduction du retard de l’Afrique dans le domaine du numérique.

Cependant plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour mener à bien ce projet et cela passera notamment par une extension de la 3G et de l’internet mobile à une plus grande partie de la population sénégalaise.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.