E-commerce : nouveaux records au 1er semestre 2011

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

L’e-commerce en France, toujours plus fort ! La Fevad et Médiamétrie ont publié hier leur bilan sur les derniers résultats du commerce électronique en France. Le résultat est sans appel : 20 % de progression des ventes sur Internet au premier semestre. Les prévisions pour l’année 2011 tablent sur un chiffre d’affaires de 37 milliards d’euros et plus de 100 000 boutiques en ligne.

Au premier semestre 2011, les français auraient dépensé 17,5 milliards d’euros sur Internet, soit 20 % de plus en comparaison du premier semestre 2010. 168,5 millions de transactions auraient ainsi été effectuées. La fréquence d’achat a augmenté. Toutefois, le panier moyen aurait légèrement baissé (90 € contre 93 € auparavant).

Concernant la proportion d’internautes acheteurs en ligne, il y en aurait plus de 30 millions, soit plus des trois quart des internautes et près d’un français sur deux.

Les secteurs qui en profitent le plus sont l’habillement et l’e-tourisme. Les ventes de produits high-tech et les sites de ventes aux professionnels progressent, mais plus modérément.

L’étude conjointe de la Fevad et de Médiamétrie a dénombré 20 000 nouveaux sites d’e-commerce en France en un an, soit 90 000 sites au total. La barre des 100 000 sites devraient être franchie au cours de l’année. eBay prend la première place en termes d’audience. Il est suivi de près par Amazon, PriceMinister, Cdiscount et Groupon.

37 milliards d’euros en 2011

Pour l’année 2011, à ce rythme, le chiffre d’affaires du commerce électronique en France devrait s’établir à près de 37 milliards d’euros. Ce chiffre était de 31 milliards en 2010 et de 25 milliards en 2009.

Le commerce en ligne est désormais entré dans les habitudes des français. Le baromètre de la confiance progresse aussi. Dans un contexte global délicat, l’économie numérique est un des maillons qui poussent la croissance. C’est l’un des rares secteurs à pouvoir se vanter d’une croissance à deux chiffres. Toutefois, l’e-commerce représente moins de 2 % du PIB.

Sources :
Bilan e-commerce au 1er semestre 2011 (Fevad)
Baromètre de l’audience du e-commerce en France au 2ème trimestre 2011 (Médiamétrie)

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *