Google + est-il vraiment si puissant ?

Google + n’est qu’en version Bêta, il fait beaucoup parler de lui, on n’y entre pas sans son invitation.

Cependant, des invitations sont vite envoyées, il n’y a aucune limitation. Le principe même de cette bêta « semi-ouverte » n’est que pure stratégie marketing pour faire parler du nouveau réseau social : la preuve en ai, Internet pullulent d’article à son sujet, le mien y compris.

J’ai eu la « chance » d’être invité sur ce réseau, et j’ai vite remarqué que certaine de mes connaissances l’on aussi eu. Néanmoins, je trouve tout de même anormal que mon « mur » soit vide de contenu depuis le début. Je n’ai rien à dire dessus, mais mes amis n’en ont malheureusement pas plus à raconter.

Si Google + s’est vanté de son incroyable expansion (25 Millions d’inscrits en Juillet 2011), une étude relève cependant que 83% des utilisateurs sont inactifs (dont moi et mes amis apparemment).

Ce phénomène s’explique très bien du fait que les gens veulent découvrir le nouveau réseau social de Google, mais une fois cet aspect découverte passé, le jonglage en les différents sociaux n’est pas facile. Les utilisateurs préfèrent donc se rabattre sur le réseau le plus peuplé, celui sur lequel ils disposent de toutes leurs photos, tous leurs amis…. Facebook.

 

Mais alors qui peut bien utiliser Google + ?

La société Bime Analytics a effectué un sondage auprès de 10 Millions d’utilisateurs afin de comprendre qui utilise ce réseau. (http://tinyurl.com/3puqfh9)

On remarque assez rapidement dans cette infographie que les utilisateurs sont, pour la plus grande majorité, américains. Il ne faut donc pas s’étonner de ne pas encore retrouver tous nos amis Facebook sur Google +, les européens ne sont pas très attirés par ce nouveau réseau.

De plus l’utilisation première de cette bêta était destinée aux ingénieurs, aux développeurs ou encore aux designers en rapport à la facilité que ces corps de métiers avaient à récupérer des invitations au réseau.

Actuellement, Google + est utilisé par la même population qui utilise Facebook : Les étudiants. Et ce en très grande majorité.

Pour finir, il est à noter que 70% des inscrits sont des hommes.

Le tableau n’est cependant pas si noir pour Google +, il faut tout de même retenir le fait qu’il a su capter notre attention. A lui de nous maintenir sur son réseau.

Google + est ergonomique, il est aussi intuitif …. Il a toutes ses chances face à la concurrence. Il lui manque, selon moi, le fait de nous proposer du contenu. Mon Google + est vide, et je n’ai pas envie de le remplir moi-même de moult publications.

Source :

http://www.accessoweb.com/Infographie-Qui-utilise-Google-Plus_a9653.html

http://www.zdnet.fr/actualites/google-succes-ou-pas-et-qui-l-utilise-39762877.htm

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.