Google et son “Panda”…

GoogleNon, ce n’est de l’animal aux allures d’ours en peluche qui passe son temps à mastiquer du bambou dont il s’agit ici. Mais d’une mise à jour Google d’après un nouvel algorithme d’indexation, prénommé “Panda”. Ainsi, c’est le grand nettoyage, adieu : spam, doublon, site web de mauvaise qualité. Google fait table rase et s’attaque particulièrement aux “fermes de contenus”. Ces sites web qui éditent beaucoup d’articles, sur des sujets très recherchés par les internautes et qui sont donc enclin à engendrer du trafic, source ensuite de revenus publicitaires. Les “fermes de contenus” sont apparentés à des sites web produisant du contenu de mauvaise qualité. Selon Google, ce changement concerne 11,8 % des requêtes sur la Toile. Les sites web dits “propres” et offrant du contenu de qualité n’ont à priori rien à craindre si ce n’est de gagner en référencement sur le moteur de recherche.

Pourtant l’impact est retentissant, aux États-Unis et en Grande-Bretagne, “Panda” a rétrogradé quelques sites dans les classements Google. Et notamment, le comparateur de prix ciao.co.uk, appartenant à Microsoft, qui propose aux utilisateurs un système de notation de produits et services, s’est vu sombré de 94 % en visibilité. Olivier Andrieu, éditeur du site Abondance.com et consultant en référencement, précise que “ce sont des cas extrêmement isolés”.
S’il a fait des dégâts pour certains, “Panda” a permis à d’autres d’améliorer leur référencement. Et c’est le cas pour Ebay qui a vu sa visibilité augmenter de 42 %, celle du site high-tech Techcrunch de 41 %, Blogspot de presque 23 %, et celle de Youtube et Vimeo de 19 %.
En France, le comparateur de prix LeGuide.com, a mis en garde ses investisseurs en rappelant que cette mise à jour impacterait sur la visibilité de différents sites de guides de shopping et notamment des comparateurs de prix, en citant l’exemple de dooyoo.co.uk qui a perdu 80 % de son positionnement. Le site Boursorama s’attend déjà à ce que LeGuide.com soit touché par l’arrivée de “Panda” en France et revoit les prévisions boursières du comparateur de prix à la baisse.

Si un site s’estime injustement mis de côté par “Panda”, un recours est possible en effectuant un signalement via le forum “Google Webmaster Central” et sera ensuite examiné par Google. Mais le moteur de recherche affirme être “confiant” dans la justesse de son algorithme, d’après les tests effectués.

D’abord, déployé aux États-Unis, puis dans les pays anglo-saxon, “Panda” devrait arriver en France d’ici peu. En attendant, des conseils pour éviter de mauvaises surprises fleurissent sur le net : 200 mots minimum par page, pas de contenu dupliqué, pas de lien “non naturel”, publicité en quantité limitée, etc. A voir…

Sources :
http://www.webmeimfamous.com/referencement-seo/panda-la-mise-a-jour-de-algorithme-google-qui-fait-trembler-le-web/
http://www.webrankinfo.com/dossiers/techniques/detection-fermes-contenu
http://www.20minutes.fr/article/707861/high-tech-panda-nouvel-algorithme-google-a-t-il-dents-trop-longues
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/mise-a-jour-google-panda-les-sites-francais-ont-ils-raison-d-avoir-peur_254585.html
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/le-panda-de-google-seme-la-terreur-sur-le-web_252469.html
http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/leguide-com-panda-en-europe-0511.shtml
http://actu.abondance.com/2011/05/leguidecom-google-panda-influe-sur-ses.html

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.