Le QR code s’impose en France

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Une étude du 5 janvier 2011 place la France en 5ième position comme utilisateur du QR code.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce code barre qui va envahir le monde, une petite présentation s’impose.

Le QR code est un code barre 2 dimensions lisible par des caméras à la place de rayons lasers. Il vient à la suite du Maxicode créé en 1987, du Datamatrix créé en 1989 et du Code One en 1991.

Le QR Code qui signifie Quick Response Code en anglais, a été créé par l’entreprise Denso-Wave en 1994 pour le suivit des pièces de voiture dans les usines Toyota. Cette entreprise à eu l’idée en 1999 de détourner l’usage industriel du QR Code en permettant sa lecture par une caméra d’un téléphone mobile.

Ces codes 2D se sont rapidement répendus au Japon, l’Europe et les Etats-Unis commencent à l’adopter.

qr

Ses avantages :

Plus besoin de taper sur son téléphone mobile ou sur son PDA l’URL d’un site internet, la lecture du code 2D via un logiciel permet un accès directe à l’url.

Leur taille ( de 2cm² à plusieurs m²) permet leur utilisation sur n’importe quel support. Des versions micro de ces codes (Micro QR code) existent même pour des composants électroniques.

Leur utilisation n’a pratiquement pas de limite, SMS, Url, numéros de téléphone… les codes QR peuvent stocker jusqu’à 7089 caractères numériques (pour les code-barres seulement 10 à 13 caractères).

Autre avantage de taille, les lecteurs pour lire ces codes sont gratuits ! En effet, la société Denso-Wave a publié le code QR sous licence libre, ce qui a contribué à sa large diffusion.

Mais attention, en France les opérateurs de téléphonie tentent d’écarter les codes 2D ouverts (leur code source est dans le domaine public) en imposant le format Flashcode qui sont cryptés et prioritaires. Ces codes nécessitent l’usage d’un logiciel payant fourni par la société MobileTag.

Pour aller plus loin :

D’un point de vu juridique, les logiciels acquis légalement doivent répondre à des conditions d’ interopérabilité. La personne ayant le droit d’utiliser un exemplaire du logiciel a la possibilité pour ces questions d’interopérabilité de traduire le code en le décompilant. L’article L. 122-6-1 dans sa partie 4  du code de propriété intellectuelle permet à cette personne de procéder à cette décomposition par un tiers « si cela est nécessaire à l’interopérabilité ». On peut donc en déduire qu’un concurrent pourra ainsi accéder au code source en toute légalité. Cette constatation semble valable pour tout type de logiciels.

Sources :

http://www.3gvision.com/pr18.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Code_QR

http://www.qrmobile.fr/

Code de la propriété intellectuelle

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Manu dit :

    L’étude, c’ est celle de 3gvision ?

    Attention! elle ne montre pas que le QR s’impose en France! Elle compare l’utilisation du QR code au niveau mondiale et place la France en 5eme position.

    Il faudrait comparer le nombre de scan avec ceux du Datamatrix, format également standardisé et largement utilisé, et avec le Flashcode, non standardisé et inventé par l’Association Française du Mutimédia sur la base de Datamatrix.

    3gvision base ses stats sur son appli, la société est édittrice d’une application lecteur de code barre, Datamatrix et QR Code, mais pas directement Flashcode (si le code est lu en tant que tel, ça ne donne qu’un numéro qui ne sert à rien sans la base de donnée qui va bien)
    Manu

  2. Matthieu dit :

    L’étude est bien celle de 3gvision, je l’ai marqué dans les sources (1er lien).

    J’ai effectivement écrit « Une étude du 5 janvier 2011 place la France en 5ième position comme utilisateur du QR code » et non que le Qr code s’imposait devant d’autres codes barres.

    Si j’ai marqué « s’impose » dans le titre, c’est en ce sens que sa pratique se développe de plus en plus dans le territoire français.

    Ces statistiques sont basées sur le système i-nigma qui est l’un des plus grand lecteur de Qr code et dataMatrix au monde. Ces chiffres qui ne peuvent pas être exhaustif, au vu de la variété des lecteurs, représentent une tendance.

    Pour comparer le dataMatrix, utilisé en priorité pas les américains, et le Qr code, utilisé en priorité par les Japonais, la réalisation d’un autre article serait intéressant. J’ai choisi ici de me consacrer au Qr code, car ses capacités sont plus grandes.

  3. ejacquet dit :

    oui, ça on est d’accord, on voit de plus en plus de codes barre 2D que ce soit dans des magazines ou sur des panneaux en ville!

  4. JA_FS dit :

    Un indice de plus, le trends sur les recherches QR Code et Flashcode en France : http://bit.ly/fC7Nhg

    On peut expliquer le pic de Flashcode par la communication autour des opérations menées récemment dans le Languedoc Rousillon : http://bit.ly/iducoZ

    Il est intéressant de comparer le trends sur les recherches en France et dans le monde, juste pour voir la différence Flashcode / QR Code : (monde) : http://bit.ly/fVtEDb

    Le problème de la France est d’être effectivement intoxiqué par les moyens de communication mis en oeuvre par Orange, / AFMM / MobileTag pour pousser leur format de code graphique « orienté », basé en effet sur la symbologie « Datamatrix » : le Flashcode.

    Le Flashcode est aux codes graphiques ce que le Minitel est à l’Internet.

  5. Mehdy dit :

    Bonjour à tous,

    Je me sent un peu perdu sur ce que je peux et ce que je ne peux pas faire.
    Il y a des générateurs QRcode que je pourrais utiliser pour faire la promotion de mes produits.
    Mais leur utilisation est-elle gratuite ?
    Car pour le flashcode de Orange et de l’AFMM, le coût est de 200€/mois…
    Merci d’avance !

  6. ejacquet dit :

    Tu m’étonnes 🙂 Personnellement j’utiliserai un QR-code. Il semblerait d’ailleurs que la technologie fermée du Flashcode soit en voie de disparition, et en tout cas je n’en ai jamais croisé! D’autres avis ?

  7. Mehdy dit :

    Ejacquet, Par rapport à l’extinction du « Flash code », ta source est : http://www.qrdresscode.com/ ?
    Si oui, je m’y suis référé, mais c’est un blog donc la source n’est pas officielle.
    J’essaye de trouver une source sûre et je revient vers vous !

  8. ejacquet dit :

    Non c’est plutôt le fait que les seules applications que j’ai rencontré par hasard (dans la rue, sur des flyers etc) était du QR code.

  9. ejacquet dit :

    non, je vois que sur flashcode.fr, on parle de datamatrix direct et qrcode, ils font donc la promotion de choses non flashcode 🙂

  10. michel dit :

    Concernant le futur du QR code, le blog xeres.com pose la question de la réelle valeur ajoutée apportée aujourd’hui par les marques dans son utilisation
    cf http://www.xeres.com/xerescom/2012/01/le-qr-code-et-communication-simple-exemple-de-push-digitaldes-agences-aupr%C3%A8s-de-lannonceur-.html

  11. Dave dit :

    C’est vrai que cela commence à venir, mais ce n’est pas encore tout à fait ça en France… surtout au niveau des sites mobiles qui sont proposés après le scan, pas toujours pertinents. Perso j’utilise un site pour les générer et suivre les statistiques : http://codactiv.com/generateur-qr-code.html c’est pas mal et ça permet de voir si mes QR codes sont vraiments efficaces.

  12. BLANCHARD dit :

    Le QR Code n’est qu’ un vecteur. Q= Quick, R = Respons, avoir une réponse est aisé, mais celle ci doit être organisée, interactive, fonctionnelle. Certains acteurs tel que GOWIZMI, QR Mobile, Mobiletag et certains autre répondent en partie, à ce besoin, en mode texte, photos, vidéo, géolocalisation, mails, etc…Le QR Code utile existe, l’ utilisation est exponentielle, et les quelques acteurs qui fournissent un contenu utile et exhaustif existent en France, et certains sont même en avance sur les pays Nordiques et même sur les Etats Unis.
    Dans tous les journaux ou magazines, les mails, les réseaux sociaux, la T.V, les équipes de Foot de ligue 1 etc…les QR Codes existent et sont utilisés quotidiennement, la seul chose savoir fournir une réponse utile, alors le gratuit pourquoi pas, le professionnel structuré à de beaux jours à venir et hors le ludique, faites confiance à ces professionnels.
    C’est d’autre part sous cette forme l’alternative à une appli qui n’est pas à la portée financière de toutes les entreprises ou particuliers.
    Les appli en scann sont toutes gratuites, et dans les nouvelles génération de smartphone le scanner est intégré, ce n’est pas un hasard.

  1. 4 novembre 2014

    […] pour son fondateur, le belge Filip Torch. Il est également possible d’acheter d’un “QR code” à apposer sur une pierre tombale. Ainsi muni d’un smartphone, chacun peut accéder au profil du […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *