M-Commerce en pleine expansion

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Le commerce mobile ou m-commerce (mobile commerce) en anglais, correspond à l’utilisation de technologies sans fil, et plus particulièrement de la téléphonie mobile, à des fins commerciales.

Le m-commerce est une nouvelle forme de commerce qui est apparue avec le développement de l’Internet sur les téléphones portables, et l’expansion actuelle des smartphones. Ce nouveau commerce se traduit par l’explosion des applications et des services accessibles n’importe où chez soi, dans la rue, au travail, à partir d’Internet sur les téléphones mobiles.

Le commerce mobile est plus ouvert sur la mobilité des personnes et propose des besoins et services très précis aux clients grâce -par exemple- aux technologies de géo-localisation. Le M-commerce couvre aujourd’hui une gamme de produits très large : service d’e-tourisme (commander les voyages en ligne, réserver son train, son avion, son hôtel, …), jeux en réseau, site d’enchères, accès à l’information (pagesjaunes, google), trouver des activités proches de soi,…

Selon une étude du site Forrester.com, en 2009 seulement 2% des utilisateurs mondiaux de la téléphonie sont concernés par le m-commerce, mais le Gartner  ou  Coda Research estiment une croissance annuelle prévisionnelle de 50% à 65 % en 2010 par rapport à 2009.

Certains pays sont plus ouverts que d’autres face à l’émergence du commerce mobile. Une étude de Chicago Android permet de s’en rendre compte. En effet, 7,9% des consommateurs Américains ont utilisé leurs Smartphones pour effectuer au moins un achat. D’un autre côté, Singapour et la Corée du Sud sont à plus de 20% de consommateurs qui ont acheté au moins un produit via leur Smartphone. Les statistiques montent même jusqu’à 32% concernant les utilisateurs Taïwanais.

La France, de son côté est encore peu orientée vers ce nouveau genre de commerce. Environ 12% des consommateurs ont utilisé leurs téléphones pour effectuer un achat en 2009.

Cependant, et selon l’Arcep, le taux de pénétration en décembre 2009 des téléphones mobiles à atteint 95,1% en métropole. Cela représente tout de même 61,5 millions de téléphones mobiles en France.

L’évolution est en marche, et de plus en plus de sites internet s’ouvrent au commerce mobile. OpinionWay révèle que 67% des annonceurs français envisagent d’avoir une application mobile en 2010 et 47% veulent entreprendre des actions marketing sur mobile. Nous pouvons en effet voir apparaitre des sites totalement adaptés au commerce sur son téléphone. Nous pouvons citer amazon.fr ou fnac.com qui permettent de commander en ligne, voir les produits phares, consulter son compte mais aussi la possibilité de comparer les prix d’un produit en photographiant ce dernier.

Le site voyages-sncf.mobi permet aussi de commander et régler son billet, consulter les horaires et bénéficier d’offres.

Le “.mobi” est l’extension identifiant les sites spécifiquement accessibles depuis un navigateur de téléphone portable.

Sources et sites intéressants :

http://www.forrester.com/rb/research

http://www.marketingonthebeach.com/m-commerce-le-marche-francais-est-il-pret/

http://chicagoandroid.com/forum/topics/79-of-us-consumers-use-mobile

http://www.fevad.com/index.php?option=com_content&task=view&id=365&Itemid=716

http://mcom.cs.cmu.edu/

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Dominique dit :

    Bonjour

    Très bon article, vous avez tout à fait raison je m’intéresse moi aussi au M-commerce, je vais d’ailleurs développer mes blogs pour qu’il soit adapté à recevoir les mobiles. Le développement du commerce en ligne doit passer maintenant par le M-commerce, c’est même une obligation si l’on veut pérenniser nos sociétés en ligne.

    Je suis certain que dans les semaines à venir ont en reparlera et il ne faut pas rater le train.

    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *